Un an après le passage au silicium d'Apple, ces Macs Intel sont tout ce qu'il reste.

Encore un qui mord la poussière.


Lorsqu'Apple a commercialisé les premiers Macs équipés de puces en silicium Apple en novembre 2020, elle a officiellement donné le coup d'envoi d'une transition de deux ans vers l'abandon des processeurs Intel. À peine 12 mois plus tard, il faut bien chercher pour trouver un modèle Intel.


Avec cinq modèles et plusieurs configurations différentes, changer toute la gamme Mac en seulement 24 mois semblait trop ambitieux, surtout après qu'Apple ait semblé prendre son temps. Avant la semaine dernière, les modèles Intel étaient environ 2 fois plus nombreux que les Macs M1, et les calculs ne semblaient pas s'additionner. Mais cela a rapidement changé.


Avec le lancement des MacBook Pro 14 et 16 pouces, Apple ne vend plus d'ordinateurs portables équipés de processeurs Intel. Et samedi, elle a retiré sans cérémonie l'iMac Intel de 21 pouces, ne laissant qu'une poignée de modèles qui n'utilisent pas le silicium d'Apple:


iMac 27 pouces avec écran Retina 5K

Mac mini

Mac Pro

  • 3.5GHz 8‑core Intel Xeon W processor

À part les modèles remis à neuf et les restes de stocks de tiers, ce sont les seules options pour les Mac Intel. Et vous seriez fou d'acheter l'un de ceux qui restent. Le Mac mini, doté d'un processeur vieux de trois ans et proposé à partir de 1 099 dollars, sera probablement remplacé au début de l'année prochaine par un modèle M1 Pro/M1 Max. Il en va de même pour l'iMac 27 pouces, qui bénéficiera probablement d'un écran plus grand lors d'une mise à jour au printemps.


Il est donc tout à fait possible qu'Apple ait remplacé toute sa gamme de Mac par ses propres puces en moins de 18 mois, à l'exception du Mac Pro, qui est un animal à part.

La tour modulaire haut de gamme de Mac pourrait être équipée d'une puce complètement différente de celles des produits grand public d'Apple, avec éventuellement un GPU discret et des emplacements PCIe.

En fait, des rumeurs indiquent qu'Apple va mettre à jour le Mac Pro avec un processeur Intel plus récent et continuer à vendre une version sans silicium Apple pendant plusieurs années supplémentaires en raison des demandes spécifiques des acheteurs de la tour à 6 000 dollars, il n'est donc peut-être pas tout à fait juste de l'inclure dans la fenêtre de deux ans.

Mais pour les Macs que les gens normaux peuvent s'offrir, il ne faudra pas longtemps avant que toute trace d'Intel soit effacée de l'existence.

Remarque : lorsque vous effectuez un achat après avoir cliqué sur les liens figurant dans nos articles, nous pouvons percevoir une petite commission. Lisez notre politique en matière de liens d'affiliation pour plus de détails.

3 vues0 commentaire